Macaron le petit poiSSon

Publié le par Cumulolingus

[Refrain 1]
Un poisson moderne doit suivre
la mode mode mode
Un poisson moderne doit suivre
la modernité
(à répéter)
 
Un jour dans une ville humaine
un enfant d'Homme a assisté à l'installation d'un distributeur automatique de billets de banque
pour remplacer les grands
C'était plus pratique à ce qu'on disait
Un moment historique
Le « progrès »
qui est devenu général
mon caporal Macaron
Et il a vu des usines fermer
les unes après les autres
comme des champignons qui auraient poussé à l'envers
laissant sur le carreau des milliers d'ouvriers
remplacés par des machines
Encore le « progrès »
historique
appelé loi du marché
mon général Macaron
 
Une fois adulte le petit d'Homme a vu des téléphones portables apparaître dans les rues
On était plus libres à ce qu'on disait
plus mobiles
Historique
le « progrès »
devenu normalité
mon amiral Macaron
Puis il a vu des machines se substituer aux caissières des supermarchés
C'était pour être plus rapide
Toujours la grande roue du « progrès »
Avé
maréchal Macaron
Nous voilà
Ceux qui vont mourir te salissent
 
« - Mais qu'est-ce qu'on va bien pouvoir faire de ces hordes de chômeurs ?
demandent des baleines en gros bonnets
- Pardi, le réchauffement aquatique va s'en charger !
- Non !
Le maquereau Macaron va s'en occuper
Le maquereau Macaron a été élu par le peuple du plancton
Le maquereau Macaron va changer la constitution
Il va faire écrire qu'on doit s'occuper du réchauffement aquatique
le dire officiellement
dire officiellement
dire dire on va dire
On va dire
RECHAUFFEMENT AQUATIQUE
et voilà !
Mais pas tout de suite
On va dire
dire dire dire
que les pauvres planctons vont mourir !
 
[Refrain 2]
Un poisson moderne doit suivre
la mode mode mode
Un poisson moderne doit suivre
la modernité
Un poisson moderne doit suivre et agir
(à répéter)
 
Comme disait un grand panseur
de plaies et compteur de billets
« La mode mode mode modernité
c'est la toute-puissance du maintenant »
Maintenons le maintenant !
et disons ! disons ! disons !
Oui disons-le !
Louis XV-Poisson a lancé lui
« Après moi la sécheresse »
L'intention est claire :
Il faut un geste fort
Attention !
Disons-le :
"le réchauffement aquatique"
et
"la constitution"
C'est fait !
Bravo ! Hourra !
C'est bien de l'avoir dit !
 
Couronnons le maquereau Macaron !
Plébiscitons Macaron !
Con sacrons con sacrons con sacrons con
Macaron 1er !
Encore des coups de bâtons !
Encore des humiliations !
Encore des discours bidons !
Encore ! Encore ! Encore !
Élection ! Réélection !
Oh-hisse ! Écartons les cuisses !
 
Macaron 1er va forcer
le conseil des poissons à s'en occuper
à parler
à dire de parler
parler de dire
dire qu'on voulait l'écrire
il faudra l'écrire pour ne pas oublier de le dire
le redire pour ne pas oublier de l'écrire
pour que ceux qui passeront après le maquereau Macaron
poissons d'air et d'eau eux aussi
soit obligés
d'y penser de temps en temps
ou pensent à y penser
et mettant des coups d'épée
dans l'air ou bien dans l'eau
 
Mais pas de cadeau pour les planctons mécontents
Être mécontent c'est une erreur
C'est erroriste
Ces terroristes
Appliquons-leur la loi du galion !
en tout bien tout déshonneur :
la planche
l’œil crevé
ou 5 minutes d'oxygène retirées
à tous les planctons erroristes !
 
Quelque part on pourrait se demander
ce qu'il y connaît le maquereau à la constitution 
ce qu'il y connaît au réchauffement aquatique 
lui qui n'est qu'un poison vert d'âtre
C'est qu'au pays des statistiques et des sondages
les poissons sauvent les planctons !
Même si dans la réalité vraie ils s'intéressent à d'autres chiffres
plus terrestres
plus bovins
ceux des cours de la bouse
 
[Refrain 3]
Un poiSon moderne doit suivre
la mode mode mode
Un poiSon moderne doit suivre
la modernité
Un poiSon moderne doit suivre et agir
(à répéter)
 
 
Errata :
Depuis qu'il y a malfaçon journalistique
Sur les étiquettes
de « soupe de poisson »
Il faut toujours enlever un S à POISSON
 

Publié dans Mes poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article