Responsabilités du gouvernement dans la crise sanitaire

Publié le par Cumulolingus

Pour développer l'article que j'ai publié il y a quelques jours partant d'une émission de Là-bas si j'y suis, j'ai rédigé le texte qui suit renvoyant à de nombreuses vidéos et interventions médiatiques. Ceci afin d'avoir une vision plus globale du sujet.
___
 
Beaucoup auront entendu parler de plaintes déposées en justice par des professionnels de santé ou des citoyens contre de hauts responsables politiques.
Sont notamment visées Agnès Buzyn, l'ancienne Ministre de la Santé, Edouard Philippe, le Premier Ministre et Muriel Pénicaud, Ministre du Travail. Il y en a eu d'autres.
Je partage ici une vidéo du Média TV, qui présente plusieurs de ces démarches :

 

Une autre vidéo évoque la volonté du nouveau Ministre de la Santé, Olivier Véran, de tester la population au covid-19. Sauf que vus les moyens dont on dispose actuellement, ça pourrait prendre jusqu'à un an. Un autre point est fait sur les mensonges du gouvernement concernant la manière dont il a pris les mesures sanitaires :
 
Je rappelle que les gouvernements successifs, au nom des politiques d'austérité qu'ils ont défendu, ont fait des coupes très inquiétantes dans les budgets publics. L'hôpital en a dangereusement souffert.
Au terme d'une recherche que j'ai réalisée sur le sujet, voici un aperçu historique en quelques dates :
=> 2015 : "Lettre d'une infirmière en lutte à Martin Hirsch" (alors Ministre de la Santé), diffusée sur le site de Là-bas si j'y suis.
=> 2016 : Cri d'alarme d'un infirmier sur BFMTV dans le cadre du 36e jour de grève à l'hôpital de Clamart.
=> 2017 : Année des élections présidentielles :
  • Suicides en série à l'hôpital diffusé sur Là-bas si j'y suis.
  • Le candidat Macron, en visite au CHU de Rouen en 2017, défend les restrictions pour éviter la "dette".
  • Le candidat Fillon, représentant initialement Les Républicains, défend lui aussi la restriction des budgets publics dans un EHPAD.
  • Le candidat Mélenchon alerte sur le "krach" de l'hôpital public à venir.
  • Caroline Fiat, aide-soignante, se fait élire comme députée sur les listes de La France Insoumise. Elle entend porter la voix des personnels soignants à l'Assemblée nationale. Résumé de ses interventions les plus parlantes => LA.
    Elle reprend son activité à l'hôpital en avril 2020 pour prêter main forte à ses collègues débordés - parallèlement à son travail de députée.
=> 2019-2020 : 11 mois de grève dans l'hôpital public sur fond de mouvement social pour défendre le système de retraite d'une politique d'austérité.

Selon le site de l'Assemblée nationale, il y a eu 69 000 suppressions de lits d'hôpitaux depuis 2003, dont 4200 depuis 2018.

La tendance à réduire les budgets de la santé publique s'est accrue au fil des ans, et le Président actuel, s'il n'est pas le seul responsable, en a été un des plus zélés défenseurs. Il l'a fait dès 2012 alors qu'il était Secrétaire général adjoint à l'Elysée auprès de François Hollande.
Le journaliste Raphaël Endeweld, qui a publié deux livres-enquêtes sur Macron, l'a pointé du doigt dans une interview aussi longue qu'accablante.


Autres vidéos portant sur la crise sanitaire pour élargir :

J'ai mis beaucoup de liens vers Le Média. C'est que je trouve leurs vidéos thématiques souvent complètes et leurs interviews riches d'information.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article