Onfray, Mélenchon, Robespierre, Chouard et Lepage

Publié le par Cumulolingus

En 2012, dans l'émission "Ce soir ou jamais", le philosophe Michel Onfray lançait la pierre à Mélenchon pour ses hommages à Robespierre. Il semblerait qu'Onfray ait commis l'erreur de se faire l'écho (sans vérifier) la légende noire qu'ont construite les privilégiés et criminels de l'époque autour du célèbre conventionnel pour sauver leurs têtes et justifier son exécution - illustrant sans doute le vieux dicton : "Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage."
Dans la vidéo qui suit, Etienne Chouard commente les propos d'Onfray tout en avouant son admiration pour le travail et la sensibilité du bonhomme.
 
Je connais Etienne Chouard depuis peu. A son sujet je m'informe surtout par les vidéos et les articles que je trouve sur le net. J'ai beau voir que certains antifascistes le trouvent plus qu'infréquentable, la plupart de ses interventions que j'ai vues me l'ont rendu sympathique car :
- il s'oppose à l'idée de société de classes,
- il chérit l'idée de démocratie au sens de pouvoir de tous,
- il semble être curieux, ouvert aux débats et avoir un grand respect pour la parole des autres,
- il reconnaît ses doutes et se remet en question.
Pour avoir côtoyé un temps la mouvance antifasciste, je sais qu'il peut y avoir comme ailleurs un certain sectarisme et un esprit grégaire.
Franck Lepage, un des fondateurs de la coopérative d'éducation populaire Le Pavé, animateur de conférences gesticulées pour donner des moyens d'autodéfense intellectuelle au plus grand nombre, a aussi toute ma sympathie. Dans la vidéo qui suit il parle de Chouard, attestant de son honnêteté intellectuelle.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article