Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col mao au Rotary (Guy Hocquenghem)

Publié le par Cumulolingus

Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col mao au Rotary (Guy Hocquenghem)
Hocquenghem a été journaliste à Libération entre 1976 et 1981, a fréquenté les milieux gauchistes, libertaires et homosexuels de l’après-68 (il a d’ailleurs été un des fondateurs du FHAR – Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire – en mars 1971, un mouvement aussi radical que joyeux et bordélique) et est mort en 1988.
Ce bouquin est un brûlot. D’abord parce que l’auteur tord le cou à pas mal d’anciens amis à lui, ex-gauchistes, plus quelques autres faux penseurs rebelles (faux penseurs et faux rebelles également). Parmi eux : Serge July (patron de Libération), Roland Castro (ex-dirigeant maoïste), André Glucksmann (ex-mao), B.H.L. (faux ex-gauchiste et faux philosophe), Jean-François Bizot (ex-directeur d’Actuel – journal de la contre-culture 70’s en France), Régis Debray (partisan de la guérilla style Guévara puis ministre sous Mitterrand), Pascal Bruckner, Daniel Cohn-Bendit, Yves Montand (ex-compagnon de route du PCF converti à la loi du marché)… Ce qu’il s’évertue à démontrer, c’est que ce revirement vers la défense des intérêts du modèle capitaliste, de l’Occident, de sa propriété privée et de ses guerres n’en est pas vraiment un, qu’il était prévisible pour la plupart d’entre eux, mélange d’opportunisme forcené, de petites lâchetés et de soif de pouvoir.
Ensuite parce qu’il va à l’encontre du préjugé selon lequel tous les “soixante-huitards” ont retourné leur veste. La preuve : Hocquenghem en est un, et par fidélité à ses idées il tire à gros boulets sur ceux qui l’ont trahi. Enfin parce qu’il le fait avec brio. Chapeau pour le style !
 
Guy HOCQUENGHEM
Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary ; préf. de Serge Halimi
(Nouvelle édition revue et augmentée),
Marseille : Agone, 2003 – 203 p. (Contre-feux)
 
(hiver 2004-2005)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article